Initiative d'un fleuve à l'autre

L’Initiative D’un fleuve à l’autre est un projet de protection et d’éducation environnementale sur la gestion des ressources du fleuve Niger et ce avec la participation des groupes organisés des communautés riveraines au Niger et au Mali. Cette Initiative a vu le jour en 1999 grâce à un partenariat entre les ONG École Instrument de Paix-Niger et l’Union Saint-Laurent Grands Lacs, Canada. Elle utilise la problématique de la prolifération des plantes aquatiques envahissantes comme facteur dynamique d’éducation environnementale, de changement social et de création de projets socio économiques.

La prolifération des plantes aquatiques envahissantes, en particulier la jacinthe d’eau, cause des dégâts environnementaux et économiques considérables dans ces pays du Sahel. Introduites dans le fleuve Niger depuis la fin des années 80, ces plantes envahissent les rizières, restreignent la navigation et la pêche et bloquent les turbines des installations hydroélectriques. Elles épuisent de façon sérieuse la biodiversité en affectant la chimie de l’eau et les stocks de poissons. Elles sont également dangereuses pour la santé humaine.

Grâce à une approche intégrée et participative l’Initiative a développé des activités d’utilisation et de transformation de ces plantes : compostage, briquettes, papiers, produits d’artisanat, savon et filtration de l’eau. L’Initiative travaille étroitement avec les écoles des communautés bénéficiaires. Elle a développé un programme en Éducation Environnementale, validé par le Ministère de l’Éducation, qui a été mis en œuvre dans les écoles des zones d’intervention. Ce guide est utilisé un peu partout au Niger et sert de base au prolongement de l’Initiative au Mali.